Language of Preference

Wednesday, November 7, 2012

VIS aujourd'hui




Sommaire
- L'HOMME A LA RECHERCHE DE L'ABSOLU
- INITIATIVE EN FAVEUR DE LA SYRIE
- BENOIT XVI SALUE LE PRESIDENT OBAMA
- DECES DU PATRIARCHE MAXIM DE BULGARIE
- VISITE D'UNE MAISON DE RETRAITE
- AUDIENCES
- NOMINATIONS AU CONSEIL DE L' "AIF"
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX

L'HOMME A LA RECHERCHE DE L'ABSOLU

Cité du Vatican, 7 novembre 2012 (VIS). Au cours de l'audience générale tenue Place St.Pierre, Benoît XVI a poursuivi sa catéchèse sur la foi catholique, s'arrêtant au mystérieux désir de Dieu qui caractérise l'expérience humaine et chrétienne. Cette affirmation, a dit le Pape, "peut sembler être une provocation aux yeux d'une culture occidentale sécularisée. Beaucoup de nos contemporains affirment ne ressentir aucun besoin de Dieu, et pour des secteurs entiers de la société cette attente n'est plus sensible. A sa place ont trouve une indifférence face à laquelle il n'est même pas besoin de prendre position... Dans l'encyclique Deus Caritas Est, j'ai analysé comment ce dynamisme trouve sa source dans l'expérience de l'amour, aujourd'hui plutôt conçu comme moment d'extase passagère, de sortie de soi, d'espace de simple dépassement par l'homme d'un désir qui le dépasse. Dans l'amour l'homme et la femme expérimentent ensemble la grandeur et la beauté de la vie, et il ne s'agit pas d'une simple illusion. En répondant pour son bien à l'amour de l'autre je garantie le mien. Je dois donc me dé-centrer pour me mettre au service de l'autre, au prix de renoncer à mon propre bien. La réponse sur le sens de l'expérience de l'amour passe par la purification et la guérison du désir... Il faut s'y entraîner et se corriger... Même la personne aimée n'est pas en mesure de répondre au désir de l'autre sans l'amour de ce dernier... Plus est authentique cet amour, plus il révèle la question de son origine et de sa destination, la perspective qu'il dure à jamais".

"On pourrait faire de semblables considérations sur d'autres expériences, comme l'amitié, la connaissance de la beauté, l'amour de la connaissance, toutes choses qui tendent l'homme vers le mystère qui l'enveloppe. Tout désir qui sort du coeur tend au mystère fondamental qui n'est jamais parfaitement comblé". C'est pourquoi l'homme "sait parfaitement ce qui ne le rassasie pas, sans imaginer ou définir ce qui le porterait à connaître le bonheur qu'il porte en son coeur. On ne saurait connaître Dieu à partir du simple désir. Le mystère demeure. L'homme recherche l'absolu et ses pas sont modestes et incertains... Dans une époque apparemment réfractaire à la transcendance, il est possible de révéler le véritable sens religieux de la vie, de montrer que la foi n'est pas absurde, ni irrationnel". Ce qui sert, c'est une pédagogie du désir, "d'apprendre ou réapprendre le goût de la vraie joie de vivre. Toutes les satisfactions de la vie provoquent le même effet. Certaines laissent une trace positive, capable d'apaiser notre âme, ou nous rendent plus actifs et généreux. D'autres, après une première impression, se révèlent décevantes face aux espoirs suscités. D'autres enfin nous laissent amers et insatisfaits, avec un sentiment de vide". Ces deux aspects se répondent "et on ne doit jamais se contenter de ce qui a été atteint, car les joies les plus authentiques libèrent en nous le souci d'être plus exigeants, de mieux aimer l'autre, la perception partagée qu'avec plus de clarté rien ne saurait totalement combler notre coeur. C'est ainsi qu'on apprend à tendre vers le bien qu'on ne peut atteindre seul et par nos seules forces. En ne se laissant pas non plus décourager par les obstacles issus de notre péché". Le Pape a conclu en rappelant que "la dynamique du désir est ouverte à la rédemption. Même sur un mauvais chemin, à la recherche de paradis artificiels, où on semble perdre toute capacité de toucher au bien, dans les abysses du péché, la scintille qui permet à l'homme de reconnaître le bien véritable ne s'éteint pas. Lorsqu'il le reconnaît, il est capable d'engager un chemin de reprise de soi, dans lequel Dieu ne manque pas d'accorder son aide... Il ne faut donc pas suffoquer le désir qui appartient à l'être humain, mais de le libérer afin qu'il s'élance. Lorsque la fenêtre qui fait voir Dieu s'ouvre dans le désir, c'est le premier signal de présence de la foi, de la grâce divine".


INITIATIVE EN FAVEUR DE LA SYRIE

Cité du Vatican, 7 novembre 2012 (VIS). Après la catéchèse, Benoît XVI a annoncé une initiative en faveur de la Syrie: "Je continue à suivre avec appréhension la tragique situation en Syrie, où ne cesse fracas des armes et où s'accroît jour après jour le nombre des victimes et l’effroyable souffrance de la population, en particulier de tous ceux qui ont dû abandonner leurs foyers. Pour manifester ma solidarité et celle de toute l’Eglise à la population syrienne, ainsi que ma proximité spirituelle aux communautés chrétiennes du pays, mon désir était d’envoyer une Délégation de pères synodaux à Damas. Malheureusement, diverses circonstances et l’évolution de la situation n’ont pas rendu possible l’initiative selon les modalités souhaitées. Par conséquent, j’ai décidé de confier une mission spéciale au Cardinal Robert Sarah. Le Président du Conseil pontifical Cor Unum est aujourd’hui au Liban, où jusqu'au 10 novembre il rencontrera les pasteurs et les fidèles des Eglises présentes en Syrie. Il visitera également des réfugiés provenant de ce pays et présidera une réunion de coordination des institutions caritatives catholiques, auxquelles le Saint-Siège a demandé un engagement particulier en faveur de la population syrienne, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Tandis que j’élève ma prière vers Dieu, je renouvelle l’invitation faite aux parties en conflit et à tous ceux qui ont à cœur le bien de la Syrie à ne pas épargner leurs efforts dans la recherche d e la paix et à poursuivre, à travers le dialogue, les voies qui conduisent à un vivre-ensemble juste, en vue d’une solution politique adéquate du conflit. Nous devons faire tout ce qui est possible, car un jour il pourrait être trop tard".


BENOIT XVI SALUE LE PRESIDENT OBAMA

Cité du Vatican, 7 novembre 2012 (VIS). Le Saint-Père a fait parvenir un message de félicitation au Président des Etats-Unis d'Amérique, qui vient d'être réélu pour un mandat de quatre ans. Il assure M.Barack Obama de ses prières afin que Dieu l'assiste dans ses hautes responsabilités, tant envers son pays qu'envers la communauté internationale, "afin que les idéaux de liberté et de justice qui ont guidé les pères fondateurs continuent de resplendir dans l'histoire du pays". Pour sa part, le Directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège a déclaré que la tâche du Président constitue une immense responsabilité, étant donné le rôle que jouent les Etats-Unis d'Amérique sur la scène internationale: Puisse-t-il, a ajouté le P.Federico Lombardi, "répondre aux attentes de ses concitoyens, servir le droit et la justice de tous, dans le respect des valeurs essentielles, spirituelles notamment...dans le développement de la culture de la vie et de la liberté religieuse qui sont chères à la tradition américaine".


DECES DU PATRIARCHE MAXIM DE BULGARIE

Cité du Vatican, 7 novembre 2012 (VIS). Le Saint-Père a fait parvenir un message de condoléances au Saint Synode de l'Eglise orthodoxe bulgare, à la suite du décès de SS Maxim, Métropolite de Sofia et Patriarche de Bulgarie (à l'âge de 98 ans): Pendant de longues années, écrit Benoît XVI, le défunt "a servi avec dévouement le Seigneur et son peuple. au nom de l’Eglise catholique, "je m’associe à votre douleur dans la prière... En prenant part à la douleur de l’Eglise orthodoxe de Bulgarie, je rends grâce à Dieu pour tous les bienfaits que le défunt Patriarche a acquis à son Eglise et au peuple de son pays. Tout particulièrement, je me souviens de l’accueil cordial qui fut réservé au bienheureux Jean-Paul II...en mai 2002. je remercie le Seigneur pour les bonnes relations que le Patriarche a développées avec l’Eglise catholique...et je forme le voeu que ces bons rapports puissent se poursuivre pour la diffusion de l’Evangile".


VISITE D'UNE MAISON DE RETRAITE

Cité du Vatican, 7 novembre 2012 (VIS). Dans le carde de l'Année européenne pour une vieillesse active et la solidarité inter-générationnelle, Benoît XVI visitera lundi 12 novembre à 11 h une maison de retraite romaine de la Communauté de Sant'Egidio.


AUDIENCES

Cité du Vatican, 7 novembre 2012 (VIS). Hier après-midi, le Saint-Père a reçu en audience Mgr.Gerhard Ludwig Müller, Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.


NOMINATIONS AU CONSEIL DE L' "AIF"

Cité du Vatican, 7 novembre 2012 (VIS). Ce jour, M.Francesco De Pasquale, Directeur depuis le juin 2011 de l'AIF (Autorité d'information financière), a été nommé Membre du Conseil de cet organisme. Lui succède M.René Brülhart, ancien Responsable de l'Unité d'information financière du Liechtenstein. M.De Pasquale a occupé plusieurs postes importants en Italie avant sa nomination au Vatican. Le Conseil d'administration de l'AIF, présidée par le Cardinal Attilio Nicora, comprend aussi M.Condemi, Dalla Torre, Bianchi et Testa. Le Cardinal Président a nommé Directeur M.Brülhart, qui était depuis septembre Conseiller du Saint-Siège et de l'Etat de la Cité du Vatican pour la prévention et la lutte contre le recyclage. Avec ces deux nominations, l'AIF renforce son équipe, ce qui représente une nouvelle étape dans le perfectionnement des mesures adpotées.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican, 7 novembre 2012 (VIS). Le Saint-Père a nommé:

Mgr.Jorge Alves Bezerra, SSS, Evêque de Paracatu (superficie 54.387, population 332.000, catholiques 259.000, prêtres 44, diacres 13, religieux 13), au Brésil. Jusqu'ici Evêque de Jardim (Brésil), il succède à Mgr.Leonardo de Miranda Pereira, dont la renonciation à la charge pastorale du diocèse a été acceptée pour limite d'âge.

L'Abbé Eraldo Bispo da Silva, Evêque de Patos (superficie 10.874, population 402.000, catholiques 368.000, prêtres 49, diacres 8, religieux 42), au Brésil. L'Evêque élu, né en 1966 à Monteiro (Brésil) et ordonné prêtre en 1993, était jusqu'ici Vicaire Général du diocèse de Barreiras (Brésil). Diplômé en droit canon et en pastorale, il a été curé de paroisses, a assumé la coordination pastorale du diocèse, a été juge ecclésiastique diocésain, a occupé plusieurs postes de responsabilité à l'évêché et a finalement été administrateur du diocèse de Barreiras.

Membres ordinaires de l'Académie pontificale des sciences, M.Vanderlei Salvador Bagnato (Brésil). Professeur près l'Université de Sao Paulo; et M.Joachim von Braun (Allemagne), Professeur près l'Université de Bonn.


Sopra   |    ArchivioVIS  | Servizi di Informazione  |  Cancellare |   Contattaci  |  Privacy


Attività Santo Padre

Documenti Santo Padre
Catechismo Bibbia Altre
Curia Romana

Città del Vaticano
Ufficio Filatelico Numismatico
Musei Vaticani
Libreria Editrice
Accreditamenti
Foto
L'Osservatore

Per ulteriori informazioni consultare:   www.visnews.org
Il servizio del VIS viene inviato soltanto agli indirizzi di posta elettronica che ne fanno richiesta.
Per cambiamenti di indirizzo, cancellazione dell'invio ed altri commenti cliccare qui.
Le notizie contenute nei servizi del Vatican Information Service possono essere riprodotte parzialmente o totalmente citando la fonte:
V.I. S. - Vatican Information Service - www.visnews.org
Copyright © VIS - Vatican Information Service - 00120 Città del Vaticano

No comments:

Post a Comment