Language of Preference

Monday, January 18, 2010

SW2S: Perspectives: V.I.S -Vatican Information Service dispatches: VISnews 100118: SUMMARY: 18 January 2010 from their service!

This site is only an automatic machine translation of the English SACNS site! Copyright | Disclaimer | Permissions | Contact Ce site est seulement une traduction automatique du site en anglais SACNS! La version anglaise est préférentiel, devrait-il y avoir des différences!










SW2S: Perspectives: VIS-Vatican Information Service dépêches: VISnews 100118: SOMMAIRE: 18 Janvier 2010 à partir de leur service!


Espace de référence: la Cité du Vatican


(Voir ce que nous voyons Nouvelles et Archive ["See What We See News And Archive"])



Perspectives de l'article de Marc Aupiais

Le VIS est un service de nouvelles officiellement lié à, et représentant de ce fait: le Saint-Siège, quelque chose de sa sœur: L'Osservatore Romano, ne peut prétendre être. Il (VIS) suit principalement les activités entourant la Curie romaine et la papauté. La Curie romaine, sont un peu comme le Vatican / Cabinet Eglise.

VIS / VIS: Vatican Information Service: un service de nouvelles est exécutée via le site du Vatican, il est un service: qui est liée à la hiérarchie de l'Eglise et le Saint-Siège Le Bureau de presse: il couvre généralement nouvelles impliquant les vues des personnes importantes dans l'église, ou des événements l'impliquant. Voir nos conditions générales ci-dessous!






principal de répartition:








"
SOMMAIRE: 16 - 18 JANVIER









___________________________________________________________


ANGELUS DOMINICAL


CITE DU VATICAN, 17 JAN 2010 (VIS). Les migrants et réfugiés, le dialogue religieux avec les juifs et l'unité des chrétiens furent les thèmes évoqués par le Saint-Père avant l'angélus, récité avec les fidèles réunis Place St.Pierre. Benoît a d'abord parlé de la Journée mondiale du migrant et du réfugié et dit que "la présence de l'Eglise aux côtés de ces personnes a toujours été constante et a atteint des sommets au début du siècle dernier", donnant en exemple l'œuvre du bienheureux Giovanni Battista Scalabrini et de sainte Francesca Cabrini... Jésus-Christ, qui, nouveau-né, a lui-même vécu la dramatique expérience du réfugié à cause des menaces d'Hérode, apprend à ses disciples à accueillir les enfants avec grand respect et amour", a poursuivi le Pape rappelant que, cette année, cette Journée visait particulièrement les mineurs réfugiés et migrants. "Nous devons prêter la plus grande attention afin que les mineurs vivants dans un pays étranger soient protégés sur le plan législatif, et soient surtout accompagnés dans les nombreux problèmes qu'ils doivent affronter". Puis le Pape a encouragé les communautés chrétiennes et organismes s'occupant de ces enfants et les a exhortés "à maintenir bien vivante la sensibilité éducative et culturelle à leur égard, selon un authentique esprit évangélique".


Il a ensuite évoqué la visite qu'il effectuera, dans l'après-midi, à la synagogue de Rome, 24 ans après celle effectuée par Jean-Paul II, qualifiée d'historique. La visite de ce soir représentera "une autre étape sur le chemin de concorde et d'amitié entre les catholiques et les juifs", parce que "malgré les problèmes et les difficultés, on respire, entre les croyants des deux religions, un air de grand respect et de dialogue, qui témoigne de rapports qui ont muri et de l'engagement commun de valoriser ce qui unit: la foi en un seul Dieu, avant tout, mais aussi la tutelle de la vie et de la famille, l'aspiration à la justice sociale et à la paix".


Benoît XVI a enfin évoqué la semaine de prière pour l'unité des chrétiens qui commence demain et qui constitue tous les ans "pour ceux qui croient dans le Christ, un temps propice pour raviver l'esprit œcuménique, se rencontrer, se connaître, prier et réfléchir ensemble... Notre annonce de l'Evangile du Christ sera d'autant plus crédible et efficace, si nous sommes unis dans son amour comme de vrais frères".


Après la prière mariale, le Saint-Père est revenu sur le drame d'Haïti", rappelant la mort de l'Archevêque de Port-au-Prince et de nombreux prêtres, religieux et séminaristes. "Je suis et encourage l'effort des nombreuses organisations caritatives qui prennent en charge les immenses besoins du pays. Je prie pour les blessés, les sans-abris et pour ceux qui ont tragiquement perdu la vie. En cette Journée mondiale du migrant et du réfugié -a-t-il conclu- je suis heureux de saluer les représentants de diverses communautés ethniques ici réunies. Je vous souhaite à tous de participer pleinement à la vie sociale et ecclésiale, en gardant les valeurs de vos cultures et origines".

ANG/MIGRANTS:JUIFS:UNITE VIS 100118 (500)


COLLABORATION ENTRE JUIFS ET CHRETIENS


CITE DU VATICAN, 17 JAN 2010 (VIS). Benoît XVI s'est rendu, cet après-midi, à la synagogue de Rome où il a été accueilli par le Président de la communauté juive de la ville, M.Riccardo Pacifici, le Président des communautés juives italiennes, M.Renzo Gattegna et le Grand Rabbin de Rome, M.Riccardo Di Segni. Avant d'entrer dans la synagogue, il a déposé une gerbe devant la plaque commémorative de la déportation de 1022 juifs, le 16 octobre 1943, et de l'attentat du 9 octobre 1982 au cours duquel un enfant juif de 2 ans perdit la vie et 37 autres personnes furent blessées alors qu'elles entraient au temple pour la prière.


Après les salutations d'usage, le Pape a commencé son discours interrompu par sept fois par les applaudissements de l'assemblée remplissant la grande synagogue de Rome. Benoît XVI a souligné que le Concile Vatican II a donné "une impulsion décisive à l'accomplissement d'un chemin irrévocable de dialogue, de fraternité et d'amitié, chemin qui s'est approfondi et développé au cours de ces quarante années, avec des avancées et des gestes importants et significatifs parmi lesquels je souhaite mentionner la visite historique, en ce lieu, de mon prédécesseur, le 13 avril 1986". Il a ensuite évoqué son pèlerinage en Terre Sainte en 2009 et ses rencontres dans les synagogues de Cologne et New-York.


"L'Eglise -a-t-il poursuivi- n'a pas oublié les erreurs de ses fils et filles, en demandant pardon en ce qu'elle a pu favoriser, de quelque façon que ce soit, la plaie de l'antisémitisme et de l'antijudaïsme", et s'est exclamé: "Que ses plaies soient refermées pour toujours!". Evoquant ensuite la Shoah, le Saint-Père a ajouté que "ce drame singulier et révoltant représente ainsi le sommet d'un chemin de haine qui naît lorsque l'homme oublie son créateur et se met , lui-même, au centre de l'univers... L'extermination du peuple de l'alliance de Moïse, d'abord annoncée, puis systématiquement programmée et réalisée en Europe sous la domination nazie, a touché aussi Rome de façon tragique. Malheureusement, beaucoup sont restés indifférents, mais beaucoup aussi parmi les catholiques italiens, soutenus par la foi et l'enseignement chrétien, réagirent avec courage, ouvrant les bras pour secourir les juifs persécutés et fugitifs, souvent au risque de leur propre vie et méritent une gratitude éternelle. Le Siège apostolique aussi a mené une action de secours souvent cachée et discrète... La mémoire de ces évènements doit nous pousser à renforcer les liens qui nous unissent pour faire grandir compréhension, respect et accueil".


Benoît XVI a ensuite rappelé que juifs et chrétiens sont inspirés par le décalogue, "les dix paroles" ou "dix commandements", qui représentent "un phare et une norme de vie dans la justice et l'amour, un grand code éthique pour toute l'humanité... Dans cette idée, il existe de nombreux domaines de collaboration et de témoignage. Je voudrais vous en rappeler trois, particulièrement important aujourd'hui. Les dix Commandements demandent de reconnaître un seul Seigneur, contre la tentation de se construire d'autres idoles, de se faire des veaux d'or. Dans notre monde, beaucoup ne connaissent pas Dieu ou l'estime superflu, sans importance pour la vie. Ils se sont ainsi fabriqué d'autres nouveaux dieux devant lesquels l'homme s'incline". En deuxième lieu, le décalogue demande "le respect, la protection de la vie contre toute injustice et abus, reconnaissant la valeur de chaque personne humaine créée à l'image et ressemblance de Dieu. Combien de fois, de partout, proche et loin, la dignité, la liberté et les droits de l'être humain sont encore bafoués!". Les dix commandements exigent, en dernier lieu, "de conserver et promouvoir la sainteté de la famille, dont le oui personnel et réciproque, fidèle et définitif de l'homme et de la femme s'ouvre à l'avenir pour l'authentique humanité de chacun, et s'ouvre, en même temps, au don d'une nouvelle vie. Témoigner que la famille continue d'être la cellule essentielle de la société et le contexte de base dans lequel on apprend et on exerce les vertus humaines, est un précieux service à offrir pour la construction d'un monde au visage plus humain", a-t-il ajouté.


Le Saint-Père a ensuite souligné que "tous les commandements se résument dans l'amour de Dieu et dans la miséricorde envers le prochain. Une telle règle engage les juifs et les chrétiens à déployer, aujourd'hui, une générosité toute particulière envers les pauvres, les femmes, les enfants, les étrangers, les malades, les faibles et les nécessiteux... Nous pouvons accomplir des pas ensemble, dans cette direction, conscients des différences qu'il y a entre nous, mais aussi du fait que si nous réussissons à unir nos cœurs et nos mains pour répondre à l'appel du Seigneur, sa lumière se fera plus proche pour éclairer les peuples de la terre... Chrétiens et juifs ont une grande partie de patrimoine spirituel commun, prient le même Seigneur, ont les mêmes racines mais restent souvent inconnus les uns des autres. Il nous appartient donc d'œuvrer, en réponse à l'appel de Dieu, afin qu'un espace de dialogue reste toujours ouvert, dans un respect réciproque, dans une amitié grandissante, dans un témoignage commun face aux défis de notre époque qui nous invite à collaborer pour le bien de l'humanité dans ce monde créé par Dieu, le Tout-Puissant et le Miséricordieux".


Après avoir rappelé que la communauté catholique et la communauté juive vivent ensemble à Rome depuis deux mille ans, il a exprimé le souhait que "cette cohabitation soit animée d'un amour fraternel grandissant s'exprimant dans une coopération toujours plus étroite pour offrir une vraie contribution dans la solution des problèmes et des difficultés à affronter. Je demande au Seigneur -a conclu Benoît XVI- le précieux don de la paix dans le monde entier, surtout en Terre sainte. Au cours de mon pèlerinage en mai dernier à Jérusalem, au Mur occidental, j'ai demandé à celui qui peut tout: Envoie ta paix en Terre Sainte, au proche orient, dans toute la famille humaine. Remue les cœurs de ceux qui invoquent ton nom afin qu'ils parcourent avec humilité le chemin de la justice et de la compassion".

BXVI-VISITE SYNAGOGUE ROME/.../... VIS 100118 (1000)


DELEGATION OECUMENIQUE DE FINLANDE


CITE DU VATICAN, 18 JAN 2010 (VIS). Ce midi de journée, le Pape a reçu les membres d'une délégation œcuménique de Finlande, à l'occasion de la saint Henri, patron du pays, célébrée demain. Il a d'abord souligné que c'est le 25 anniversaire des visites annuelles de cette délégation à Rome. "Les Eglises d'Orient et d'Occident dont les traditions sont présentes en Finlande, partagent -a-t-il dit- une réelle communion bien que toutefois imparfaite. C'est une occasion de regretter les troubles du passé, mais aussi sûrement l'occasion de nous obliger à un plus grand effort vers la compréhension et la réconciliation, de façon à ce que le dialogue et l'amitié fraternelle fleurissent dans une unité parfaite et visible en Jésus-Christ".


Benoît XVI a ensuite évoqué la Déclaration commune sur la doctrine de la justification, depuis laquelle plus de dix ans ont passé, "signe concret de la fraternité redécouverte entre les luthériens et les catholiques". Puis il a exprimé sa joie du "récent travail sur le dialogue nordique luthérien-catholique en Finlande et en Suède sur des questions issues de la Déclaration commune", et a demandé que "le texte résultant de ce dialogue contribue positivement au chemin menant au rétablissement de notre unité perdue".

AC/.../DELEGATION OECUMENIQUE FINLANDE VIS 100118 (210)


EGLISE SYRO-MALABARE


CITE DU VATICAN, 18 JAN 2010 (VIS). Le Saint-Père a confirmé les mesures adoptées en janvier par le Synode de l'Eglise syro-malabare (Inde):


-Détachement du district civil de Chikmagalur de l'éparchie de Mananthavady et rattachement à l'éparchie de Bhadravathi.


-Nomination de Mgr.Pauly Kannookadan comme Evêque de l'éparchie d'Irinjalakuda (superficie: 1.180, population: 1.310.000, catholiques: 258.320, prêtres: 234, religieux: 2.490). L'Evêque élu, né en 1961 à Kuzhikattussery (Inde) et ordonné prêtre en 1985, était jusqu'ici Secrétaire de la Commission liturgique et de la Commission pour le clergé et les religieux de l'Eglise syro-malabare. Il succède à Mgr.James Pazhayattil, dont la renonciation à la charge pastorale de l'éparchie a été acceptée pour limite d'âge.


-Nomination de Mgr.Remigiose Inchananiyil comme Evêque de l'éparchie de Thamarasserry (superficie: 5.893, population: 6.232.000, catholiques: 131.417, prêtres: 265, religieux: 1.627). L'Evêque élu, né en 1961 à Vettilappara (Inde) et ordonné prêtre en 1987, était jusqu'ici Chancelier de cette même éparchie. Il succède à Mgr.Paul Chittilapilly, dont la renonciation à la charge pastorale de l'éparchie a été acceptée pour limite d'âge.


-Erection de l'éparchie de Ramanathapuram.


-Nomination de Mgr.Paul Alapatt comme premier Evêque de Ramanathapuram. L'Evêque élu, né en 1962 à Edathuruthy (Inde) et ordonné prêtre en 1987, était jusqu'ici Recteur du grand séminaire local.


-Erection de l'éparchie de Mandya.


-Nomination de Mgr.George Njaralakatt comme premier Evêque de Mandya. L'Evêque élu, né en 1942 à Kalayanthany (Inde) et ordonné prêtre en 1971, était jusqu'ici Vicaire général de l'éparchie de Bhadravathi.


-Nomination de Mgr.Raphel Thattil comme Auxiliaire de l'archiéparchie de Trichur. L'Evêque élu, né en 1956 à Trichur (Inde) et ordonné prêtre en 1980, était jusqu'ici Vicaire général de cette même archiéparchie.


-Nomination de Mgr.Bosco Puthur comme Evêque de la Curie de l'Archevêque Majeur des syro-malabars. L'Evêque élu, né en 1946 à Parappur (Inde) et ordonné prêtre en 1971, était jusqu'ici Recteur du grand séminaire de Mangalapuzha.

NER:RE:ECE:NEA/.../... VIS 100118 (320)


AUDIENCES


CITE DU VATICAN, 18 JAN 2010 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin en audiences séparées:


-Le Cardinal Antonio Cañizares Llovera, Préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.


-Le Cardinal André Vingt-Trois, Archevêque de Paris et Président de la Conférence épiscopale française, accompagné du Vice-président Mgr.Hippolyte Simon, Archevêque de Clermont, et du Secrétaire général Mgr.Antoine Hérouard.


-Le Rabbin Jacob Neusner et son épouse.


Samedi dernier, 16 janvier, il avait successivement reçu:


-Le Cardinal Giovanni Battista Re, Préfet de la Congrégation pour les évêques.


-Mgr.Antonio Maria Vegliò, Président du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants.


-Mgr.Eliseo Ariotti, Nonce apostolique au Paraguay.


-Mgr.Patrick Coveney, Nonce apostolique.


-Une délégation de la ville de Freising (Allemagne).

AP/.../... VIS 100118 (130)


AUTRES ACTES PONTIFICAUX


CITE DU VATICAN, 18 JAN 2010 (VIS). Le Saint-Père a nommé:


-Mgr.André Mutien Léonard, Archevêque de Malines-Bruxelles (superficie: 3.635, population: 2.519.000, catholiques: 1.612.000, prêtres: 1.888, diacres: 29, religieux: 397), en Belgique. Jusqu'ici Evêque de Namur (Belgique), il succède au Cardinal Godfried Danneels, dont la renonciation à la charge pastorale du diocèse a été acceptée pour limite d'âge.


-Mgr.William Michael Mulvey, Evêque de Corpus Christi (superficie: 29.690, population: 560.614, catholiques: 392.430, prêtres: 157, diacres: 62, religieux: 295), aux Etats-Unis d'Amérique. L'Evêque élu, né en 1949 à Houston (USA) et ordonné prêtre en 1975, était jusqu'ici Administrateur de ce même diocèse. Il succède à Mgr.Edmond Carmody, dont la renonciation à la charge pastorale du diocèse a été acceptée pour limite d'âge.


Samedi dernier, 16 janvier, il avait accepté:


-La renonciation à la charge pastorale du diocèse de Ndola (Zambie), présentée par Mgr.Noel Charles O'Regan en conformité au canon 401,2 du CIC. Lui succède son Coadjuteur Mgr.Alick Banda.


-La renonciation pour limite d'âge à l'office d'Auxiliaire de l'Evêque de Bielsko-Zywiec (Pologne), présentée par Mgr.Janusz Zimniak.

NER:RE/.../... VIS 100118 (180)
"

Disclaimer:

Nous ne garantissons pas l'exactitude de leurs nouvelles et leurs points de vue, ne l'approuve ou le contenu de leurs envois, par l'affichage, les opinions ne reflètent pas nécessairement celles de nos services, ni des personnes, organismes, organisations, ni les opinions de groupes en tout façon associés avec notre service, plutôt: leurs points de vue sont purement leur propre opinion, même si en raison des similitudes, telles que la fidélité à certains principes, et des organisations: leurs points de vue exprimés, pourrait même être le reflet de nos propres identiquement la mesure où nos croyances mai être similaire en raison de celles-ci, comme avec certains points de vue. C'est purement en raison de "circonstance", et ne représente nullement une approbation de leur contenu.Ils parlent tout à fait dans leurs propres capacités! Nous ne sommes pas affiliés à VIS [Vatican Information Service].












No comments:

Post a Comment